• Allan Lichtman... avait prédit l'élection de Trump, mais prédit sa destitution

    Allan Lichtman...  avait prédit l'élection de Trump, mais prédit sa destitution

    Allan Lichtman, ce professeur américain qui avait été un des rares à prédire la victoire de Donald Trump, croit que le milliardaire sera destitué.

    L’historien, qui est professeur de l'American University de Washington, avait assuré que M. Trump serait élu, et ce, malgré tous les sondages prévoyant le contraire.

    M. Lichtman a créé un système de prédiction du vote des Américains en étudiant l’ensemble des scrutins présidentiels entre 1860 et 1980. En utilisant son système pour prédire l’issue d’élections il ne s’est jamais trompé depuis 1984.

    Je vais faire une autre prédiction, a-t-il dit au journal. Celle-ci n'est pas basée sur un système, mais sur mon instinct. Les républicains ne veulent pas de Trump comme président, car ils ne peuvent pas le contrôler. Il est imprévisible.

    Selon Allan Lichtman, les républicains préféreraient avoir le vice-président élu, Mike Pence, comme président, un républicain absolument à tous les niveaux, conservateur, contrôlable.

    Je suis assez certain que Trump donnera des motifs pour lancer sa destitution, soit en faisant quelque chose qui met en danger la sécurité nationale, soit parce que cela va l'avantager financièrement...

    Donald Trump président... les Simpsons l'avaient prédit en 2000

    Allan Lichtman...  avait prédit l'élection de Trump, mais prédit sa destitution

    Dans un épisode, les créateurs de la fameuse série avaient prédit que Donald Trump deviendrait président des États-Unis. Visionnaire...

    Les Simpsons sont parvenus 15 ans à l’avance à faire une prédiction que les sondeurs ne parviennent pas à faire 15 semaines avant le scrutin. En effet, en 2000, lors d’un épisode qui est devenu très célèbre aux États-Unis, les scénaristes avaient placé Donald Trump dans la peau du président. Une véritable prouesse quasi paranormal.

    Mark Zuckerberg « Non, les fausses informations partagées sur Facebook n’ont pas permis à Trump d’être élu »

    Allan Lichtman...  avait prédit l'élection de Trump, mais prédit sa destitution

    Le patron du réseau social répond à ses détracteurs qui accusent les fausses informations circulant sur Facebook d’avoir favorisé l’élection de Donald Trump.

    Le patron de Facebook se défend de toute responsabilité du réseau social dans l’élection de Donald Trump à la Maison blanche. « L’idée que les fausses informations qui circulent sur Facebook auraient pu influencer l’élection d’une façon ou d’une autre est une idée fausse », a déclaré Mark Zuckerberg lors de Techonomy, une conférence sur les technologies qui s’est tenue en Californie. « Si vous croyez cela, alors je ne pense pas que vous ayez intériorisé le message que les partisans de Trump essaient de faire passer lors de cette élection ».

    Facebook, qui compte 1,7 milliard d’utilisateurs dans le monde, est devenu la principale source d’information d’un grand nombre d’Américains. Les détracteurs du plus grand réseau social mondial lui reprochent de donner une vision unilatérale de l’actualité en renforçant les opinions individuelles sans favoriser un débat contradictoire.

    Des fausses informations très partagées

    Des études montrent que les fausses informations sont beaucoup plus partagées sur Facebook que les informations rétablissant la vérité. Le fil info de Facebook est entièrement géré par des algorithmes depuis que la plateforme a supprimé son équipe de modérateurs.

    « Mon but, c’est de donner aux gens le pouvoir de partager afin que nous puissions rendre le monde plus ouvert et plus connecté. Cela nécessite de construire une bonne version de notre fil info. Nous avons encore du travail à faire pour l’améliorer », a reconnu Mark Zuckerberg.

    Au cours de la même conférence, le patron de Facebook a donné une vision optimiste de la future présidence de Donald Trump, en assurant que ses objectifs d’amélioration des soins de santé et de la connectivité à l’échelle mondiale ne nécessitaient pas nécessairement la coopération du gouvernement.

    ledauphine

    « La pleine lune de lundi sera littéralement super, elle apparaîtra 14% plus grosseClinton s’en prend au chef du FBI d’avoir porté un coup à sa campagne »

    Tags Tags : , , , ,