• Le robot-télescope ouralien permettra de voir "au-delà du bout de l'Univers"

    Le robot-télescope ouralien permettra de voir "au-delà du bout de l'Univers"

    En Russie, l'observatoire de Kourovka (Oural) a construit un nouveau robot-télescope qui aidera à comprendre ce qui ce passe à quelques milliards d'années-lumière de la Terre.

    Durant l'été 2016, les scientifiques de l'observatoire ouralien de Kourovka lanceront les essais d'un nouveau robot-télescope doté d'un photomètre de trois caméras, appareil servant à mesurer les grandeurs lumineuses en fonction de la courbe de sensibilité de l'œil. Cela permettra de recevoir des informations par trois filtres, rouge, vert et infrarouge, raconte l'ingénieur principal de l'observatoire Vadim Krouchinskiï.

    "Grâce à ce nouvel appareil, nous allons recevoir trois images à la fois en trois bandes spectrales différents. Actuellement, l'appareil est presque assemblé, en juin-juillet le système sera lancé", a-t-il précisé.

    Le télescope a un capteur et une montre. Quand le robot voit que le Soleil s'est couché et qu'il n'y a pas de nuages, il commence à réaliser l'observation selon le programme créé pas les scientifiques, précise M. Krouchinskiï, cité par le journal local ObOural.ru.

    Le robot-télescope ouralien permettra de voir "au-delà du bout de l'Univers"

    L'appareil va permettre d'accumuler des informations plus précises sur des corps célestes. Il aidera les chercheurs à voir au-delà du bout de l'univers et à apprendre ce qui ce passe à la distance de quelques milliards d'années-lumière de la Terre. Grâce à ce robot-télescope, ils pourront mesurer le poids et le contenu des étoiles. Pour cela, il n'est pas du tout indispensable de voir un corps céleste. Il peut être calculé à partir de la réflexion de la lumière sur d'autres corps célestes.

    L'observatoire de Kourovka est situé dans la région ouralien de Sverdlovsk. Il fait partie de l'Université fédérale de l'Oural. Il a été construit près d'une petite station de Kourovka, loin des grandes villes, afin que leur éclairage n'empêche pas les scientifiques de mener leurs recherches.

    Cet observatoire de grande importance a été initialement créé afin d'observer les satellites artificiels de la Terre. Mais actuellement, les chercheurs étudient aussi le Système solaire et la formation des étoiles. Ils recherchent des systèmes planétaires près des étoiles éloignées. Enfin, ils surveillent les comètes et les astéroïdes.

    Sputnik

    « Les trous noirs sont des portes vers des univers parallèlesLes secrets cachés des anciennes cités du Cambodge enfin révélés »

    Tags Tags : , , , ,