• Selah... Le mystérieux mot biblique de signification inconnue

    Selah... Le mystérieux mot biblique de signification inconnue

    Beaucoup d’érudits bibliques n’essaient même pas de traduire le mot Selah, et ceux qui essaient ne peuvent pas s’entendre sur son sens. Il est intéressant de noter que la signification du mot était inconnue même pour les anciens commentateurs bibliques. Les savants en ont spéculé le sens depuis 270 avant J.-C., lorsque l’Ancien Testament a été traduit en grec.

    Selah... Le mystérieux mot biblique de signification inconnue

    Le mot hébreu Selah est fréquemment mentionné dans le Livre des Psaumes, 74 fois dans la Bible hébraïque et 3 fois dans Habakkuk, le huitième livre des 12 prophètes mineurs de la Bible hébraïque. C’est évidemment un mot important, mais nous ne savons pas ce qu’il signifie.

    La première fois que nous voyons le mot Selah dans la Bible, c’est dans 2 Rois 14:7. Plus correctement traduit comme “Sela” il se réfère à une ville forte et même la capitale d’Edom qui est entourée de montagnes. L’équivalent arabe est connu sous le nom de “Petra”, aussi appelé ainsi par les Grecs et en anglais nous le connaissons pour signifier “rock”.

    Selah... Le mystérieux mot biblique de signification inconnue

    L’utilisation la plus populaire et la plus fréquente du mot Selah est dans les Psaumes, raison pour laquelle beaucoup l’interprètent comme signifiant “silence” ou “pause” à la fin d’un verset ou à la fin complète du psaume.

    D’autres suggèrent que le mot signifie “fin”, “une contrainte plus forte”, “piano”.

    Selah serait aussi rendu de deux mots hébreux : s_lah, “louer” ; et s_lal, “lever”.

    Un mot hébreu possible lié à Selah est Calah, qui signifie “pendre” ou “mesurer ou peser dans la balance”. Se référant à la sagesse, Job dit : “La topaze d’Ethiopie n’est point son égale, Et l’or pur n’entre pas en balance avec elle.” (Job 28:19).

    Il est également possible que Selah soit une notation musicale signifiant un repos aux chanteurs et/ou instrumentistes qui ont interprété les psaumes. Si c’est vrai, alors à chaque fois que Selah apparaît dans un psaume, les musiciens s’arrêtaient, peut-être pour prendre une respiration ou pour chanter a cappella ou laisser les instruments jouer seuls.

    Mais Suzanne Haik-Vantoura, musicologue, n’est pas du même avis. Elle suggère que Selah n’est pas une notation musicale. Elle pense que le mot fait partie des paroles et comme amen à la fin de la prière, Selah souligne l’importance ou la réalité de ce qui a été dit.

    Beaucoup de gens aujourd’hui ne sont même pas familiers avec ce mot et pourtant, dans la Bible, le Seigneur utilise “Selah” deux fois plus souvent que “Amen” et trois fois plus souvent que “Alléluia”.

    Les deux mots Amen et Alléluia sont aujourd’hui reconnus comme termes internationaux. Il est étrange que le mot Selah, qui est utilisé dans plus de 25% des psaumes, soit à peine connu par la plupart des gens.

    Malheureusement, étant donné que l’étymologie et la signification précise du mot sont inconnues, nous ne pouvons que spéculer sur son utilité dans les textes sacrés.

    « VidéOrandia 1... suite de 1991 avec Maurice Poulin et Richard GlennL’origine d’Oumuamua révélé... l’objet mystérieux est venu des Pléiades »

    Tags Tags : , , , ,