• Un astéroïde géant, passera entre la Terre et la Lune en 2135...

    Un astéroïde géant, passera entre la Terre et la Lune en 2135... la Terre pourrait trembler

    Des experts ont annoncé que Benu, un astéroïde géant, passera entre la Terre et la Lune en 2135. Si le risque d’impact avec notre planète est petit, il reste néanmoins possible et pourrait être dévastateur. La Terre pourrait trembler en 2135.

    Des astronomes ont annoncé, il y a quelques jours, aux Sunday Times de Londres, qu’un astéroïde menacera notre planète dans moins de 120 ans. Appelé Bennu, il mesure près de 500 mètres de diamètre, et se déplace autour du Soleil à une vitesse de 100 800 km/h.

    Les experts expliquent que cet astéroïde, découvert pour la première fois en 1999, traverse l’orbite de la Terre tous les six ans. Selon leurs calculs, en 2 135, Bennu passera entre la Terre et la Lune. Le plus inquiétant, c’est qu’il risque de frôler la gravité de la Planète bleue, ce qui pourrait perturber l’orbite de Bennu. "L’orbite de Bennu pourrait être modifiée suite au passage de l’astéroïde entre la Terre et la Lune, ce qui pourrait le diriger vers la Terre", indique au quotidien britannique Dante Lauretta, professeur de science planétaire à l’Université de l’Arizona.

    La Nasa enverra une sonde pour examiner l’astéroïde

    Si le risque de catastrophe est petit, il reste envisageable. L'impact correspondrait à 3 milliards de tonnes d’explosifs, soit 200 fois la puissance de la bombe atomique qui avait ravagé Hiroshima lors de la Seconde Guerre mondiale. "Bennu possède la taille d’un objet captable de causer une catastrophe globale", assure le Mark Bailey, professeur à l’observatoire nord-irlandais d’Armagh.

    Pour étudier cet astéroïde menaçant, la Nasa a prévu d’envoyer une sonde dans l’espace afin de prélever des échantillons de roches provenant de Bennu. "Les informations sur la taille, la masse et la composition de l'astéroïde pourraient être des données vitales pour les générations futures", précise Dante Lauretta, qui est aussi le chercheur principal de la Nasa en charge de la mission de la sonde, dont le lancement est prévu en septembre.

    Planet.fr

    « L’étoile la plus isolée de la galaxie fait une poussée de croissance... jamais observéeUn ancien officier craint que Donald Trump provoque la fin du monde »

    Tags Tags : , , , ,