• WoW... Quand une vieille étoile s’enveloppe d’une bulle cosmique

    WoW... Quand une vieille étoile s’enveloppe d’une bulle cosmique

    L’énorme étoile, connue sous le nom de U Antliae, se trouve à environ 900 années-lumière de la Terre, dans la constellation du sud d’Antlia (la Machine pneumatique). U Antliae a consommé tout l’hydrogène et l’hélium dans son noyau et elle est donc passé à la période appelée “Branche asymptotique des géantes” (AGB), la dernière et importante étape du cycle de vie d’une étoile semblable à notre Soleil avant qu’elle ne devienne une naine blanche extrêmement dense.

    U Antliae est une étoile carbonée, une étoile AGB dont l’atmosphère contient plus de carbone que d’oxygène.

    Il y a quelques millénaires, U Antliae a éclaté et elle a généré une grande bulle, une structure étonnamment mince que les astronomes ont récemment étudiée en utilisant le grand réseau d’antennes millimétrique/submillimétrique de l’Atacama de l’Observatoire européen austral (ALMA), un réseau de radiotélescopes dans le nord du Chili.

    WoW... Quand une vieille étoile s’enveloppe d’une bulle cosmique

    Selon les responsables de l’ESO :

    Il y a environ 2 700 ans, U Antliae a traversé une courte période de perte rapide de masse. Au cours de cette période de seulement quelques centaines d’années, le matériau constituant la coquille vu dans les nouvelles données ALMA a été éjecté à grande vitesse. L’examen détaillé de cette coquille montre également des preuves de nuages de gaz minces et effilés connus sous le nom de sous-structures filamenteuses (filamentary substructures).

    L’ALMA a capturé la bulle dans de multiples longueurs d’onde de lumière, produisant un “cube de données” en 3D que les chercheurs ont analysé en détail. Par exemple, selon l’ESO, les données montre que les gaz dans la bulle se déplacent vers ou à distance de l’observateur à différentes vitesses.

    Cette image a été créée à partir des données de l’ALMA sur l’étoile carbonée rouge U Antliae et sa coque de matériau environnant. Les couleurs montrent le mouvement de la matière dans la coque qui fait face à la Terre. Le matériel bleu se trouve entre nous et l’étoile et se dirige vers nous. Le matériau rouge autour du bord s’éloigne de l’étoile, mais pas vers la Terre. (ALMA/ ESO/ NAOJ/ NRAO/ F. Kerschbaum)

    WoW... Quand une vieille étoile s’enveloppe d’une bulle cosmique

    L’analyse de ces bulles stellaires pourrait aider les astronomes à mieux comprendre l’évolution des étoiles et des galaxies, ont ajouté les responsables de l’ESO qui précise :

    Les enveloppent, tels que celles qui entourent U Antliae, montrent une grande variété de composés chimiques à base de carbone et d’autres éléments. Elles contribuent également à recycler la matière et à contribuer jusqu’à 70% à la poussière entre les étoiles.

    La nouvelle image de l’ALMA fait partie d’une étude menée par Franz Kerschbaum de l’université de Vienne publiée dans Astronomy & Astrophysics : Pulsation-induced atmospheric dynamics in M-type AGB stars et présentée sur le site de l’ESO : Ageing Star Blows Off Smoky Bubble.

    « Des astronomes ont repéré dans la Voie lactée un trou noir aux particularités très convoitéesEminem attaque Trump dans un rap enragé... Eminem accuse Donald Trump de racisme... »

    Tags Tags : , , , ,